Que notre france est belle avec Levanin.net
VOGÜE

Pittoresque village enchassé en amphithéatre dans le calcaire de la falaise, au bord de la rivière Ardèche. Le vieux bourg est formé de maisons aux arcades médiévales, pelotonnées les unes contre les autres, véritable labyrinthe de ruelles pavées entrecoupées d’arcades dont la pittoresque "rue des Puces", une des plus étroites de France. Les seigneurs de Vogüé, dès 1084, occupaient le site et tiraient d'importants revenus du péage sur la rivière, suffisamment pour construire une solide forteresse. "Un des plus beaux villages de France", dominé par le château des marquis de Vogüé dont les plus anciennes parties datent du XIème siècle, aux XVème et XVIIème siècles, d'importants travaux vont lui donner son aspect actuel avec ses 4 tours et poternes. Pillé à la révolution, vendu comme bien national, racheté par Léonce de Vogüé en 1840, il a été entièrement remis dans son état d'origine (monument historique privé, il se visite). L'église paroissiale Sainte Marie succède à l'église d'un ancien prieuré bénédictin du XIème siècle, saccagée pendant les guerres de religion, elle est entièrement reconstruite en 1691 par les villageois avec l'aide de leur seigneur, une pierre en façade en porte la date. Le 22 septembre 1890, une crue exceptionnelle de l'Ardèche va dévaster le lieu, les maisons sont emportées par une vague de dix mètres de hauteur, le moulin seigneurial de 1458 est en grande partie endomagé, le pont Seguin est arraché et disloqué. Vogüé était, jusqu'en 1982, un important noeud ferroviaire, l'ancienne gare est devenue une école intercommunale.

Viaduc de chemin de fer construit en 1877, en pierre, en courbe et en dévers, aujourd'hui voie verte.
Moulin seigneurial construit en 1458 par Pierre de Vogüé, la crue exceptionnelle de l'Ardèche en 1890 l'a en grande partie endommagé.
Porte Saint Benoit - Porte fortifiée nichée dans la falaise, accès sud du village, un rempart la reliant au bord de la rivière à disparu lors de la construction de la route.
Tour de l'Esparra - Vestiges du XIIIème siècle, permettant aux seigneurs et notables de collecter le droit de passage au gué et de gérer l’utilisation du moulin à blé.
Rue des balcons.
Eglise Sainte Marie - A cet endroit s'élevait au XIIIème siècle un prieuré dépendant de Cluny. L'église victime des guerres de religion est reconstruite en 1691.
Le château - Appartenant à la famille de Vogüé, bâti au XIème siècle autour d'un donjon, détruit aujourd'hui. Aux XVème et XVIIème siècles, de grandes tranformations lui donnent son aspect actuel. Vendu comme bien national à la révolution il est racheté en 1840 par Léonce de Vogüé qui le restaure.
Haut de la cage d'escalier, ressemblant à un clocher, de la maison Roussel, intendant du château au XVIIème siècle.
Rue des Puces - Une extrémité est si étroite que l’on s’y faufile à peine, une des plus étroites de France.
Vestiges du donjon du XIIème siècle.
Le Pontet - Résurgence du plateau de Coiron, son eau étant moins froide que celle de l'Ardèche, le lieu a été aménagé en lavoir. Il devait couler plus fréquemment qu'aujourd'hui.
Au dessus du château, la chapelle Saint Cérice et les vestiges du donjon du XIIème siècle.
Haut de page