Que notre france est belle avec Levanin.net
VIOLS LE FORT

Village fortifié de l'Hérault construit sur une butte dans un dédale de ruelles tortueuses bordées de maisons anciennes. Le village doit son nom à deux origines: Viols pourrait venir d'un terme gaulois signifiant grange, quant a "fort", c'est celui édifié au centre de l'enceinte fortifiée pendant la guerre de cent ans, il n'en subsiste que quelques échauguettes. Achevés en 1429, les remparts présentent encore des vestiges de fortifications dont la porte principale (plus tard dénommée porte du Fabrégol, en référence au nom occitan du micocoulier planté là). Une autre porte fut percée au XVIème siècle, deux encore au XIXème, par les unes ou les autres, on pénètre dans les rues qui ont gardé une atmosphère médiévale.

Le "Fort" - Edifié au centre de l'enceinte fortifiée pendant la guerre de cent ans, il ne subsiste que quelques meurtrières et deux échauguettes.
Eglise Saint Etienne - Construite entre 1873 et 1875 sur l’emplacement de l'église romane primitive, fortifiée au Moyen Age, mentionnée dans le cartulaire de Maguelone dès 1109.
Tour de l'Horloge - Ou tour du Fanabregol (micocoulier en occitan). Edifiée au XIVème siècle, jusqu'au XVIIème siècle, l'entrée principale de la partie fortifiée. La construction d'habitations à l’extérieur de l'enceinte lui a donné une place centrale qui a justifié l'installation d'une horloge à son sommet dans les années 1800.
Eglise Saint Etienne
Haut de page