Que notre france est belle avec Levanin.net
VILLEREAL

Bastide fondée en 1267 par Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis et comte de Toulouse, elle offre une structure typique de ces "villes nouvelles" édifiées au Moyen Âge dans le Sud-Ouest de la France. "Un des plus beaux villages de France" du Lot-et-Garonne avec sa place aux cornières qui abrite toujours l'activité commerçante du village et ses rues à angle droit au fil desquelles cohabitent pans de bois et façades de pierre dorée. Face à l'étonnante halle à étage aux volumes imposants, reconstruite au XVIème siècle en réutilisant des matériaux provenant de la halle antérieure datant du XIV et XVème siècles, l'église fortifiée du XIIIème siècle de style gothique méridional, dresse ses deux tours coiffées de clochetons. Elle répondait à deux fonctions: église catholique et refuge de la population. Elle communiquait avec le fort, siège du bailli, entourée d'un fossé, on ne pouvait y accéder que par un pont-levis. Cette "ville royale" est anglaise par le traité d'Amiens confirmant le traité de Paris de 1259, l'Agenais devient une possession du roi d'Angleterre, duc d'Aquitaine, en 1279 et jusqu'en 1453. Pendant les guerres de religion, en avril 1569, la cité est prise par un groupe de protestants venant de Bergerac et des habitants sont massacrés, le 25 octobre 1572, la ville est reprise par les protestants qui incendient l'église, la voûte s'effondre, elle est remplacée par un plafond lambrissé. Entre 1651 et 1652, pendant la Fronde, le marquis de Biron décide de faire occuper la bastide par une garnison de soldats qui saccagent la contrée. Si sur les marchés, dès le printemps, la langue principale est l'anglais, juste retour de l'histoire, c'est à un Anglais, le roi Edouard Ier que l'on doit, le 20 avril 1288, dans la plus ancienne charte des coutumes de la cité, la fixation d'un jour de marché, le samedi.

Eglise Notre Dame - Construite en même temps que la bastide fondée en 1264, dans le style gothique méridional. Elle répondait à deux fonctions, église catholique et refuge de la population en cas de guerre. Entourée d'un fossé et d'un pont-levis, elle communiquait avec le fort, siège du bailli. Pillée par les protestants en 1572 et restaurée en 1881, le fort a été détruit en 1794.
.
La Halle - Du XVIème siècle, en réutilisant des matériaux de la halle du XIVème siècle. Sur la place centrale, un carré de 30 mètres de côté, à la remarquable charpente de poutres de chêne dont certaines dépassent 15 mètres. L’étage abrite une grande salle centrale, autrefois maison commune, siège de la jurade qui gérait la cité. Classée Monument Historique.
.
Maisons sur cornières.
Haut de page