Que notre france est belle avec Levanin.net
SAINT MONTAN

Village de caractère de l'Ardèche, riche d'un patrimoine médiéval imposant comprenant un très important bourg fortifié aux étroites ruelles et calades empierrées, empruntant des passages voûtés sous les maisons et le dominant, une immense forteresse en partie ruinée des XII et XIII et XIVème siècles. Le site doit son nom à l'ermite Montanus au Vème siècle, il aurait trouvé un refuge de paix dans une grotte des gorges du Val Chaud. Le castrum est mentionné pour la première fois en novembre 1171, lorsque l'évêque de Viviers donne au prieuré de Saint Médard, l’église Saint Montan et la chapelle castrale. Au XIIIème siècle, mise en place d’une coseigneurie, pendant plusieurs siècles, modifié et agrandi, l’ensemble du castrum restera très partagé. Au XVème siècle, le bourg atteindra les berges des deux ruisseaux, il sera entouré d’une enceinte, existante en majeure partie encore aujourd’hui, ouverte par trois portes, dont les derniers remaniements datent du XVIème siècle. Après les destructions des guerres de religion au XVIème siècle, (notamment après le passage de l’amiral Coligny à la solde des protestants), le château et ses annexes ont connu une désaffection progressive des différents seigneurs. A la révolution, la forteresse est vendue, d'abord utilisée comme exploitation agricole, elle finira en carrière de pierres. Le bourg restera habité jusque dans les années 1880 puis les maisons seront abandonnées progressivement, transformées en amoncellement de pierres, envahies par les ronces et les lierres. Totalement abandonné et en ruines dans les années 70, l'ensemble est aujourd'hui presqu'entièrement reconstitué tel qu'il était au Moyen-Age. Restauré avec les matériaux et les techniques d'autrefois, le village médiéval est à nouveau habité à l'année. Ceci grâce à son ancien curé, à l'association "les Amis de Saint Montan" et à des milliers de bénévoles venus chaque été du monde entier pour redonner vie et reconstruire pierre par pierre ce site exceptionnel.

Porte fortifiée du Cez, XVème siècle.
Eglise Sainte Marie Madeleine - Consacrée en 1864, elle remplace un édifice primitif détruit, rebâti et remanié durant trois siècles, rasé en 1856.
Porte fortifiée de Clastre, XVème siècle.
Porte fortifiée du Tour, XVème siècle.
Haut de page