Que notre france est belle avec Levanin.net
ST MICHEL DE MAURIENNE

Petite ville de Savoie, située au coeur de la vallée de la Maurienne, depuis l'époque romaine, charnière au croisement de la route du mont Cenis et des chemins reliant la Tarentaise, Valloire et le Galibier. Au Moyen-âge, Saint-Michel, comme la plupart des villes, va se développer et se fortifier, on y entrait par deux portes voûtées situées à l'est et à l'ouest du bourg, débouchant sur les rues pavées. La tour ronde et la tour carrée, dominants les habitations sont les derniers témoins de ces fortifications. L'intérêt stratégique de la ville amena les premiers comtes de Savoie à transférer au XIIème siècle le siège de la châtellerie de Maurienne d'Hermillon à St Michel. Leur château dont il ne subsiste qu'une tour ronde qui domine le vieux bourg, abritait une garnison militaire et la tour carrée était un bâtiment destiné à un usage militaire, devenu ensuite la demeure des derniers châtelains. La Maurienne a été qualifiée de "vallée de l'aluminium", on y a compté jusqu'à six usines de fabrication. Ce qui a abouti à l'ouverture, en 2007, au coeur du vieux bourg, du musée "Espace Alu", consacré à l'aluminium. La cité a été le témoin le 2 décembre 1917 d'un terrible accident du chemin de fer, le plus grave accident ferroviaire survenu en France. Le convoi en surcharge, rempli de permissionnaires revenant du front italien, s'est emballé dans la descente de la vallée et a déraillé juste avant la gare de Saint-Michel avant d'être ravagé par un incendie. En mars 1919, le bilan a été arrêté officiellement à 425 morts, il ne concerne que les militaires morts sur le lieu de l'accident. Une stèle en rappelle le souvenir.

La Tour ronde - Reste d'un château fort du XIIIème siècle sur le plateau de Chambarlet, magnifiquement restaurée avec ses 15 mètres de haut pour un diamètre intérieur de plus de 4 mètres et ses murs de 2,25 mètres d'épaisseur.
La Tour carrée - Bâtiment destiné à un usage militaire devenu la demeure de la famille Grassis, les derniers châtelains du village.
Espace alu - Musée de la grande histoire de l’aluminium en Maurienne
Eglise Saint Michel - L'église actuelle est la troisième et date de 1831.
Entrée basse de la ville - Contrôlée par une maison forte.
Stèle commémorative de la catastrophe ferroviaire du train de permissionnaires du 12 décembre 1917. 425 morts et de nombreux blessés dans l’amas de ferraille. Le plus grave accident ferroviaire survenu en France.
Ancien emplacement de la stèle.
Saint michel de Maurienne vu du col du Télégraphe.
Accès au fort du Télégraphe par la via ferrata. A environ 10 minutes à pied du col du Télégraphe.
Fort du Télégraphe - Construit entre 1885 et 1893 sur le site d'un relais du télégraphe aérien Chappe de la ligne Paris-Milan. il surplombe la vallée de la Maurienne et offre un très beau panorama sur la vallée de l'Arc.
Haut de page