Que notre france est belle avec Levanin.net
SAINT CYPRIEN

Cité médiévale aux venelles tortueuses chargées d'histoire, autour de son église abbatiale et son clocher donjon du XIIème siècle, située au flanc d'un coteau sur la rive droite de la Dordogne, au coeur du Périgord Noir. Née autour d'une église et d'un monastère bâti par les Augustins près de la tombe d'un ermite appelé Cyprien, installé en l'an 620 dans les grottes de Fages surplombant l'actuel village. S'ensuit, l’installation d’une population attirée par les riches terres alluviales de la Dordogne. Au IXème siècle, pillé par les Barbares, le bourg s'entoure aux XII et XIIIème siècles, de remparts et de fossés, les maisons sont serrées autour du prieuré et de l’église où se trouve une tour carrée fortifiée qui servira plus tard de clocher. En 1076, le monastère, devient si florissant que Bertrand de Got, archevêque de Bordeaux et futur pape Clément V, le place sous sa juridiction. Pendant la guerre de cent ans, la cité subit des destructions dues à sa position sur la Dordogne qui sert de frontière entre l’Aquitaine d'Aliénor et le royaume de France. Pendant les guerres de religion, en 1568, le prieuré et le château de Fages sont incendiés par les Calvinistes, en 1587, les armées protestantes du vicomte de Turenne, en route vers Sarlat, envahissent Saint-Cyprien. Le tombeau du Saint est détruit, les archives brulées et le monastère ruiné, l’église devient une manufacture d’armes. En 1685, la paix revenue, l’église et les bâtiments conventuels sont reconstruits, la tour de guet, réunie à l’église devient le clocher. A la révolution, déclaré "bien national", l'ensemble est vendu à la commune pour la somme de 8 125 francs. En 1871, la Régie française des tabacs le transforme en entrepôt après avoir abattu le cloître et fait murer les portes de communication avec l’église, devenue en 1792 "temple de la raison consacré à l'être suprême". Dans les années 1870-1880, pour faire face au phylloxera qui ravage les vignobles, le monde agricole se tourne vers la production de tabac.

Clocher donjon - Ancienne tour de guet, construite au XIIème siècle, percé de meurtrières avec des contreforts et des murs épais de 1,50 mètre, classé Monument Historique.
Eglise Saint Cyprien - Edifice de vaste proportion du XIIIème et XIVème siècles. A l'est s'élève la tour carrée du clocher dont l'axe ne répondait pas à celui de l'édifice. Cette irrégularité a été corrigée en construisant, sur un des côtés, un mur de remplissage. En 1585, église et prieuré sont incendiés. Sous Louis XIV, l'église est restaurée et un monastère est bâti à ses côtés. Au XVIIIème siècle est réalisée une clôture décorée de colonnes.
Château de la Roque - Château médiéval agrandi lors de la Renaissance, fièrement accroché à flanc de colline, des XIIème, XIIIème et XVIème siècles.
Haut de page