Que notre france est belle avec Levanin.net
POLIGNAC

Célèbre site de Haute Loire, au coeur du Velay "Un des plus beaux villages de France". Une impressionante plateforme volcanique se dresse, résultat d’une des nombreuses éruptions, ce site spectaculaire, célèbre depuis l’antiquité, dont la légende relate la présence d'un temple dédié au Dieu Apollon, abrite la forteresse de la famille De Polignac. Cette coulée basaltique d’environ 3 hectares est entourée, en contrebas d'une centaine de mètres, d’un village ancien avec ses ruelles et maisons en pierre. Cette imprenable place forte avec ses 800 mètres de remparts, chemin de ronde, 6 portes fortifiées, corps de garde et majestueuse tour carrée de 32 mètres de haut, se dresse sur son piédestal et offre un panorama exceptionnel à 360 degrés. Elle est le berceau de l'illustre maison de Polignac dont l'histoire mouvementée se mêla à celle du Velay et de la France depuis le haut Moyen-Age. Aujourd’hui encore, la citadelle reste imposante malgré les tumultes de la vie des Polignac, leur départ pour La Voûte, plus agréable, ensuite à la cour de Versailles puis abandonnée au XVIIème siècle et la révolution, où elle sert de carrière de pierres, n'en n'ont pas eu raison. Finalement, rachetée en 1830 par le deuxième duc de Polignac à son retour d'émigration, sa famille en fait restaurer une partie. Elle offre un ensemble cohérent de bâtiments résidentiels seigneuriaux s’échelonnant du Xème au XVIIème siècles, répartis sur un site fortifié d’importance majeure, mis en valeur par un cadre naturel préservé. Ce n’était pas seulement une place militaire mais un véritable lieu de vie pouvant accueillir plus de 1000 personnes avec ses divers points d’eau, dont un puits de 83,5m. de profondeur et de 3,5m. de diamètre, permettant de vivre en autarcie. Les restaurations se poursuivent aujourd'hui sous l'égide de la Fondation Forteresse de Polignac.

Eglise Saint Martin - Joyau de l'art roman, le choeur est des Xème et XIème siècles, la nef du XIIème siècle, la façade ouest ajoutée au XIXème siècle. Construite en pierre ocre ou noire, provenant des coulées volcaniques de la Denise.
Donjon - Désigné comme la "grosse tour" dans les sources anciennes, édifié par Randon Armand X, vicomte de 1385 à 1421, il surplombe l'abîme du haut de ses 32 mètres.
Des chèvres assurent le nettoyage.
Donjon et logis seigneurial.
Terrasse du donjon - L’édifice haut de 32 mètres, offre une vue panoramique sur le site, le village et le Velay.
Haut de page