Que notre france est belle avec Levanin.net
MONTRICOUX

Village pittoresque du Tarn et Garonne, sur les bords de l’Aveyron, ancienne commanderie des Templiers, dont les ruelles sont bordées de maisons médiévales à colombage et à encorbellement. Au dessus de ses toits, émerge le clocher octogonal de l'église Saint Pierre, bâtie aux XII et XIIIème siècles et terminée aux XV et XVIème siècle, la flèche a été refaite en 1905 suite à son écroulement. Le 14 mai 1181, les moines de Saint Antonin donnent Montricoux aux Chevaliers du Temple de Vaour. Ils construisent d’abord le donjon puis leur monastère et l'église. Le donjon, achevé en 1187, formait une forteresse couronnée de quatre tourelles en encorbellement. Après avoir résisté à divers assauts durant les guerres de religion, symbole de l’autorité seigneuriale, il est mutilé à la révolution et reste longtemps en l’état de ruines, avant que ses murs soient arasés et qu’une toiture ne soit mise en place. En 1312, Philippe Le Bel transmet la commanderie aux Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. En 1332, la seigneurie devient la propriété pendant près de trois siècles de la famille Duèze. En 1568, pendant les guerres de religion, les Calvinistes de Montauban prennent le château, le pillent et l'incendient, il ne restera que le donjon. En 1616, la seigneurie est vendue à Maximilien de Béthune, le duc de Sully l'érige en comté, il passe dans la famille De Malartic en 1689 qui reconstruit la nouvelle partie durant la première moitié du XVIIIème siècle en y intégrant le vieux donjon. Aujourd'hui, il abrite le musée du peintre Marcel-Lenoir (1872-1931). Le Moulin de Montricoux est le dernier moulin à eau encore en activité dans le Tarn-et-Garonne, ce moulin millénaire est alimenté par les eaux de l’Aveyron.

Moulin de Montricoux - Dernier moulin à eau encore en activité dans le Tarn-et-Garonne. Ce moulin millénaire est alimenté par les eaux de l’Aveyron.
Château de Montricoux - Ancienne commanderie des Templiers du XIIème siècle. Le comte de Malartic fait reconstruire le château au XVIIIème siècle en y intégrant le vieux donjon. Abrite depuis 1983 un musée consacré au peintre Marcel Lenoir.
Le donjon des Templiers - Achevé en 1187, il formait une forteresse médiévale couronnée de quatre tourelles en encorbellement, détruites à la révolution. Après avoir résisté à divers assauts durant les guerres de religion, le donjon symbole de l’autorité seigneuriale sera malheureusement mutilé à la révolution. Il reste longtemps en l’état de ruines, avant que ses murs soient arasés et qu’une toiture ne soit mise en place pour protéger l’édifice des intempéries.
Eglise Saint Pierre - La nef et les parties inférieures du clocher datent des XII et XIIIème siècles. Le reste de l'édifice a été bâti aux XV et XVIème siècles. Les trois étages octogonaux du clocher et la flèche ont été construits vers le milieu du XVIème siècle. La flèche dont le sommet s'était écroulé, a été refaite en 1905.
Haut de page