Que notre france est belle avec Levanin.net
LE MONETIER LES BAINS

Village des Hautes Alpes, situé à 1 500 mètres d'altitude, une des quatre communes de la station de Serre Chevalier. Le point culminant de cette importante station de montagne, sous la dénomination "Serre Chevalier 1500", dont les équipements en remontées mécaniques marquent le versant nord de la vallée sur une quinzaine de kilomètres depuis Briançon. Elle s'étend sur 9 787 hectares entre les chaînons du Galibier dans le massif des Cerces et de Combeynot dans le massif des Écrins, et comprend les fameux cols du Lautaret (limite climatologique entre les Alpes du nord et du sud, ouvrant sur l'Isère et l'Oisans) et du Galibier (col ouvrant sur la Savoie). Depuis août 2008, le nouvel établissement thermo ludique les "Grands Bains", permet à la commune de renouer avec une tradition thermale tombée en désuétude. Cette source chaude était déjà connue au temps des Romains, quand le village s'appelait Stabatio. Elles ont été de nouveau exploitées à partir de 1715 avec la création de piscines et de bains. En 1893, le conseil municipal change le nom en "Le Monêtier-les-Bains" afin de développer le thermalisme. En ce lieu au XIème siècle, est fondé à l'initiative des moines de la Novalaise, un monastère dont la mission première est d'héberger les voyageurs passant par le col du Lauteret. Il en reste l'église Notre Dame de l'Assomption, construite entre 1457 et 1494. Le clocher, détruit en 1587 par les le gouverneur de Briançon, est reconstruit en 1617.

Église Notre Dame de l'Assomption - construite entre 1457 et 1494. Le clocher, détruit en 1587 par les le gouverneur de Briançon, est reconstruit en 1617. Le monastère fondé au XIème siècle par l'abbaye de la Novalaise, avait pour mission première d'héberger les voyageurs passant le col du Lautaret.
Etablissement Spa Thermoludique des Grands Bains. Dès le IVème siècle, les premières traces démontrent que les Romains connaissaient déjà les sources chaudes naturelles du Monêtier.
Chapelle Sainte Anne
Hameau Le Lauzet à 1630 m. d'altitude sur la route du col du Lautaret.
Haut de page