SAINT SATURNIN

Ancienne cité médiévale, bâtie sur une coulée de lave entre les gorges de la Monne et la vallée de la Veyre, dans le Puy de Dôme. Cet EX "plus beaux villages de France" réunit dans un même lieu, son église du XIIème siècle, construite en arkose blonde de Montpeyroux et en lave de Volvic, ce qui lui donne un aspect polychrome, (elle fait partie des cinq églises majeures romanes d’Auvergne), la flèche du clocher détruite à la révolution et reconstruite à l'identique en 1850 et son imposant château royal érigé au XIIIème, remanié aux XIV et XVème siècles, fief de la famille de la Tour d'Auvergne. Des personnalités comme Catherine de Médicis, sa fille Marguerite de Valois, la reine Margot puis Louis XIII, ainsi que la famille De Broglie, acquéreur de la baronnie en 1668, ont marqué son histoire. Ses tours rondes furent arasées sur l'ordre de Richelieu qui épargna le reste du bâtiment. Il a également souffert de la révolution, vendu en 1793, son propriétaire démonte tout pour vendre ce qu'il peut! Une nouvelle vente en 1804 aboutit à le confier jusqu'en 1970 aux soeurs de la Charité de Saint Vincent de Paul qui y créent un orphelinat. Après une période d'abandon, il fait l'objet de très importantes restaurations par ses nouveaux propriètaires, aujourd'hui, il se visite et possède des chambres d'hôtes. A côté de ce "haut" patrimoine, cohabitent le long de ruelles pittoresques, des maisons renaissances du XVème siècle, la chapelle romane Ste Madeleine du XIème siècle, le plus ancien édifice, une fontaine du XVIème siècle,...

Porte des Boucheries - XVème et XVIème siècles, permet d’accéder au "fort" médiéval.
Maison Renaissance du XVème siècle.
Chapelle de la Madeleine - Petite église romane du XIème siécle, antérieure à la grande église, le monument le plus ancien de Saint Saturnin. Le petit jardin qui jouxte était l’ancien cimetière.
Eglise Notre Dame - Du XIIème siècle, construite en arkose blonde de Montpeyroux et en lave de Volvic ce qui lui donne un aspect polychrome. Les chapiteaux sont sculptés dans la lave. Son clocher octogonal et un des mieux conservés d'Auvergne. Elle est classée en 1862 au titre des monuments historiques.
Fontaine Renaissance - Du XVIème siècle, chaque face du bassin polygonal est ornée d’un décor de branchages entrelacés sur lesquels brochent des écussons, les uns aux armes de la Tour d’Auvergne, les autres aux armes des Broglie.
Château - Construit au XIIIème siècle par la famille de La Tour d’Auvergne qui en fait son fief et y établit la cour d’Auvergne à la fin du XVème siècle, après de spectaculaires agrandissements et avant d’entrer dans l’Histoire de France avec ses membres les plus illustres: la Reine Catherine de Médicis et sa fille la Reine Marguerite de Valois, la Reine “Margot”. Cette dernière en fit don en 1605 au futur Roi Louis XIII. Parfait exemple de grand château médiéval, il témoigne de l’architecture militaire du Moyen-Âge avec douves, remparts et chemin de ronde, tours à créneaux et mâchicoulis. Objet d'importants travaux de restauration, il se visite en partie
Lavoir du creux du Tieu - Ce bassin des lavandières fut redécouvert en 2004 avec son captage qui l’alimente. Ce dernier long de 6 mètres s’insinue jusqu’au rocher grâce à une galerie voûtée haute de 1.30m.
Vieux pont sur la Monne.
Lavoir de la Freydière - Aménagé à la fin du XIXème siècle, au pied de la falaise basaltique, on peut imaginer le travail des lavandières de jadis.
Place du marché - Au milieu de la place, le puits, un des rares points d'eau du village avant 1880 et un "travail" permettant d’attacher et de soulever les animaux de trait, afin de les soigner ou de les ferrer. Cette place était l’emplacement du marché aux cochons, lors des foires à bestiaux.
HAUT DE PAGE