LUSSAN

Cité médiévale entourée de remparts, perchée sur un plateau dominant d'une cinquantaine de mètres la garrigue. "Un des plus beaux villages de France" languedocien se caractérisant par ses ruelles étroites et ses vieilles maisons en pierre qui dévoilent plusieurs siècles d'histoire, depuis les conflits entre catholiques et protestants jusqu'à l'avènement de la production de la soie. Les 800 mètres de remparts, aménagés au XVème siècle et le chemin de ronde permettent de découvrir un vaste panorama ouvert sur les Cévennes, les monts d'Ardèche et le mont Ventoux. Le village est mentionné en 1204 dans les layettes du Trésor des Chartes puis en 1210 dans le cartulaire de la seigneurie d'Alais. Au XIIème siècle, un premier château est construit par les seigneurs de Lussan, alliés à la famille de Barjac, elle-même rattachée au comté de Toulouse. Dégradé lors de la révolte des Tuchins entre 1381 et 1384, il est réparé et abandonné, il en reste des parties de muraille, la poterne et le puits. A la fin du XVème siècle, la famille d'Audibert, devenue l'une des plus puissantes de la région, érige un nouveau château massif et imposant, entouré de quatre tours d'angle dont la plus haute, "la tour de l'Horloge" est surmontée d'un campanile. Classé Monument Historique, il abrite aujourd'hui l'Hôtel de ville, à l'intérieur, de beaux plafonds peints de l'ancienne salle d'apparat du XVIIème siècle. Puis une cinquantaine d'années plus tard, en contrebas, le château de Fan, plus confortable avec un parc, face à la source du même nom. Acquis par Théophile Gide en 1795, il restera une résidence d'été de la famille jusqu'en 1920, date de son acquisition par la municipalité, mis en vente en 2008, puis acheté pour réaliser des appartements, actuellement en rénovation.

La forge - Construite au milieu du XIXème siècle, elle est restée en fonction jusqu'aux années 1960, depuis 2008, un espace dédié à l'artisanat.
La Fontasse - Construite au XIXème siècle, pour puiser l'eau dans la citerne en contrebas des remparts, afin d'abreuver le bétail.
Le temple - Construit en 1822 sur une parcelle appartenant à Jean Pierre Gide, arrière grand père d'André Gide. En remplacement de L'ancien, abattu en 1702 par le pouvoir royal, la majorité des habitants sont protestants.
Château de Fan - En 1550, Gaspard d'Audibert, seigneur de Lussan revient de la campagne d'Italie. Ayant vu l'inutilité des châteaux haut perchés, il décide la construction d'un château près de la source d'un ruisseau nommé le Fan. A la révolution, le batiment confisqué, devient une hostellerie. En 1795, il est vendu à un habitant de Lussan: Théophile Gide, l'arrière-grand-père de l'écrivain André Gide. En 1920, il est vendu à la municipalité. En 2008, mis en vente puis acheté et rénové pour réaliser des appartements.
Emplacement du premier chàteau "du Verger" construit au XIIème siècle et abandonné dans des circonstances imprécises au XVème siècle
Église Saint Pierre - Reconstruite dans la première partie du XIXème siècle sur l'emplacement de la première, tombant en ruine par manque d'entretien et destruction à la révolution
Hameau d'Audabiac
HAUT DE PAGE