LE PUY EN VELAY

Ville préservée au coeur de la Haute Loire, sur un site unique au monde, dotée d’un patrimoine sacré exceptionnel, havre de paix et d’expérience spirituelle. Mondialement connue comme point de départ de la "Via Podiensis", chemin de pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle. Ville aux sept rochers, sa majesté est renforcée par la qualité culturelle de son bâti: la cathédrale Notre Dame du Puy, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité, abrite la vierge noire et un cloître du XIIème siècle; la haute statue de Notre Dame de France, vierge protectrice de la ville, perchée sur le rocher Corneille, reste d'un neck en basalte de 132 mètres de haut; la chapelle Saint Michel d’Aiguilhe accrochée sur sa cheminée volcanique à 82 mètres de haut. Enchâssée dans un cadre verdoyant où l’eau et le feu ont sculpté des décors naturels étonnants, elle séduit aussi par son architecture et ses demeures. Elle s'entoure de remparts entre 1220 et 1240 qui vont lui servir de limite jusqu'au XVIIIème siècle, la tour Pannessac est l'un de ses vestiges. Le Puy résista toujours aux Huguenots qui lui firent subir de grands dommages, même l'évêque, Mgr de Sénectaire, prit part aux combats. Pendant de longs mois, la cité refusa à reconnaître Henri IV comme roi de France malgré son abjuration. La célèbre "dentelle du Puy" prend ses racines au XVème siècle, Le Puy était à cette époque un haut lieu de pèlerinage et attirait de nombreux commerçants et colporteurs, ce qui permit son essor, la mode européenne du XVIème siècle, en fait un accessoire vestimentaire omniprésent. Vers 1860, on comptait en Haute-Loire, 130 000 dentellières pour 300 000 habitants, après 1900, la dentelle à la main décline, concurrencée par la mécanisation. Autres emblèmes, culinaires cette fois, la "lentille verte du Puy" et la "Verveine du Velay".

Établissement originel de la société de la Verveine du Velay.
Tours des Chanceliers - Du XIIIème siècle, elles faisaient partie de l’ancienne enceinte du cloître.
Hôtel de la Roche-Négly - Du XVIIème siècle. Au milieu du XIXème siècle, cet hôtel est le théâtre d'une sombre affaire. Le soir du 1er septembre 1840, Monsieur de Marcellange, époux de l'héritière des La Roche-Négly, est assassiné. Sa belle-mère et son épouse sont soupçonnées, mais après 3 procès, c'est leur valet qui est reconnu coupable et exécuté en 1843. On découvrit plus tard que la comtesse était mêlée à deux autres crimes passionnels.
Porte Saint Georges - Du XIIIème siècle.
Cathédrale Notre Dame - Après une première église construite au Vème siècle, la cathédrale a été édifiée sur le mont Anis au XIIème siècle. Au XIXème siècle, l’édifice a été considérablement transformé. De 1994 à 1999, une restauration d’ensemble a permis la restitution de l’escalier central fermé au XVIIIème siècle. L’autel des "Pèlerins", contre le mur, porte la "Vierge Noire" qui a remplacée la statue primitive, brûlée à la révolution.
Vierge Noire - Le Puy-en-Velay est l’un des premiers sanctuaires du monde occidental consacrés à la Vierge. Mentionnée dès le XIème siècle, la statue est adorée par les pèlerins durant des siècles, avant d’être brûlée sous la révolution, une copie du XVIIéme siècle de vierge romane "en majesté" la remplace.
Statue de Notre Dame de France - Oeuvre monumentale en fonte de 16 mètres de haut, construite entre 1856 et 1860, à partir de canons capturés lors du siège de Sébastopol. Située à 757 mètres d'altitude, au sommet du rocher Corneille, reste d'un neck en basalte de 132 mètres de haut.
Chapelle Saint Michel d'Aiguilhe, accrochée à son ancienne cheminée volcanique.
La Cathédrale Notre Dame.
Intérieur de la statue - Composée d'une centaine de pièces de fonte fixées entre elles par des boulons de gros calibre.
Vue sur l'hôpital depuis le statue de la Vierge.
Basilique Saint Joseph
Hôtel du Lac de Fugères - Batiment du XIIème siècle, remanié XVI, XVII et XVIIIème siecles.
Hôtel de la Prévôté - Ancien hôtel particulier des prévôts de Notre-Dame, construit au début du XVIème siècle à l'emplacement de bâtiments du XIIème dont il subsiste un portail roman.
Chapelle Saint Clair - De style roman auvergnat, édifiée au XIIème siècle comme chapelle de l'hôpital Saint-Nicolas fondé par Bernard, gardien du sanctuaire en 1088.
Tour Pannessac - Ancienne porte royale de la ville du XIVème siècle. Démolie en partie en 1850 pour élargir l’entrée de la rue.
Basilique Saint Joseph - Elle occupe l’emplacement d’un ancien château. La statue de Saint Joseph de 22,40 mètres a été construite en béton armé, inaugurée le 11 avril 1910. Au pied de la statue et de l'église en forme de forteresse médiévale 1913-1918, la grotte chapelle (rénovée en 2013) se visite.
Chapelle Saint Michel - Sur la commune d’Aiguilhe, elle se dresse depuis le Xème siècle, accrochée en haut d'une ancienne cheminée volcanique de 82 mètres.
Pont "Tordu" - Il enjambe la Borne depuis le XIVème siècle. Bâti sur plusieurs axes différents, il mesure 84 mètres pour 6 arches. Les becs qui protègent les piles sont pointus sauf les deux derniers qui ont été refaits après à la crue de 1820.
HAUT DE PAGE