LA CADIERE D'AZUR

Village médiéval perché au bord de sa falaise sur une colline faisant face au village du Castellet, dominant le célèbre vignoble AOC de Bandol. Village de caractère du Var qui a préservé son authenticité dans le dédale de ses ruelles qui grimpent et s'entrecroisent. Il a conservé des traces de son passé avec les vestiges de ses remparts, percés de trois portes, la porte Mazarine, la porte de la Colle et à côté de la mairie, la porte Saint Jean datée du XVIème siècle dont les battants en bois hérissés de clous sont toujours en place. L'église Saint André, construite au début du XVIème siècle sur les ruines d'une église du XIIème, son clocher abrite la plus ancienne cloche du Var, datée de 1458. La tour de l'horloge avec son campanile en fer forgé donne l'heure depuis 1551. "La Cadière" est évoquée pour la première fois en 977 à l’occasion d'une donation de l’évêque de Marseille au monastère de Saint Victor, un autre parchemin daté de 1099 définit cette donation. Au Moyen Age, la population se regroupe sur la colline, autour du château et de l'église, protégés par des remparts. En 1365, l’abbaye de Saint-Victor après avoir partagé la seigneurie pendant 2 siècles et demi en devient le seul administrateur et le restera jusqu’à la révolution. En 1507, sévit une terrible épidémie de peste où, en moins d’un mois et demi, 149 personnes décèdent. En 1564, les 4 et 5 novembre, le Roi de France, Charles IX séjourne dans la cité et accorde le droit de tenir deux foires annuelles et un marché tous les samedis. En 1592, le village qui prit le parti de la "Ligue", est assiégé par Lesdiguières, ruiné par la rançon après le siège, ses moulins sont vendus. En 1715, détachement de Bandol qui devient une commune indépendante et en 1825, détachement de Saint Cyr et des Lecques.

Hostellerie Bérard et SPA quatre étoiles
Porte Saint Jean - Au Moyen-Age l’accès principal du village. Elle était, munie d’une herse et l’on peut admirer encore ses deux vantaux ornés d’un grand nombre de clous dont certains portent encore des sigles du XIIIème siècle.
Tour de l'horloge - Edifiée en 1551 en dehors de l'enceinte des remparts, étroite (2,60 mètre à la base) elle s'élance sur une vingtaine de mètres. Elle est surmontée d'un campanile en fer forgé.
Porte de la Colle - Elle s’ouvrait autrefois sur la colline, en provençal "coualo" devenu aujourd’hui "la colle".
Eglise Saint André - Edifiée entre 1508 et 1522 sur l'emplacement d'une église du XIIème, agrandie au XVIIème et XVIIIème siècles.
Porte Mazarine - Ainsi nommée pour avoir été ouverte en 1657 avec l’autorisation de Mazarin, seigneur de La Cadière, agrandie en 1937.
Chapelle Sainte Madeleine - Construite en 1567 par la congrégation des Pénitents Blancs sur les ruines de l’ancien château édifié par les vicomtes de Marseille au XIème siècle.
Vue sur le village perché du Castellet, au premier plan le moulin de la Font d’Abeille, construit en 1621 par Phélip Rostang.
HAUT DE PAGE