BESSE

"Petite cité de caractère" du Puy de Dôme, autrefois cité fortifiée, elle a conservé, ruelles étroites et pavées, échoppes médiévales, belles demeures en pierres de lave, portes et fenêtres d'époque... Une balade dans le dédale de ses petites rues, c’est un retour vers le Moyen-Âge assuré. Carrefour commercial entre la plaine de la Limagne et le Massif du Sancy, c’est ce lieu, idéal pour les transactions qui permet sa création dès le XIIème siècle. En 1270, Besse obtient du seigneur de la Tour-d’Auvergne, un certain nombre de libertés pour ses habitants. En l’absence de nobles, ce sont les bourgeois, commerçants, lettrés et hommes de loi qui dominent la cité "libre". Au XVème siècle, elle s’entoure de fortifications afin de se protéger, mais aussi pour affirmer son rôle de ville commerçante, riche et prospère. Besse entre dans le domaine royal par le mariage de Catherine de Médicis, héritière des seigneurs de La Tour-d’Auvergne avec Henri II. Mise aux enchères en 1668, la seigneurie est rachetée par la famille De Broglie qui y fonde un hôpital pour les plus démunis, en 1715 avec l'autorisation de Louis XIV qui fera détruire les fortifications un peu plus tard. Malgré plusieurs tentatives d'industrialisation (tannerie, culture, transformation du lin et du chanvre), le village décline économiquement dès le XVIIIème siècle. A la révolution, la tour du Rosaire est détruite mais les destructions commandées depuis Paris ne seront jamais réalisées faute de moyen. Au début du XXème siècle, il devient une station de cure "d'air et d'altitude" renommée. L’introduction du ski en 1902 et sa diffusion dans les écoles va dynamiser ce tourisme naissant. Un Ski-Club est créé avec l'appui de la famille Michelin. En 1961, la création de Super-Besse marque un accroissement sans précédent de l'économie.

Beffroi - Bâti au milieu du XVème siècle, il est la dernière porte monumentale ayant survécu au démantèlement des remparts. Précédé d’une barbacane à chicane, qui permettait de protéger la porte principale.
Dernière porte existante du XVème siècle.
Maison dite "de la Reine Margot" - Le nom de ce bâtiment, construit au XVème siècle, vient de la légende selon laquelle Marguerite de Valois, surnommée la "Reine Margot", y aurait résidé lors de sa fuite pour échapper à son frère, le roi Henri III.
Maison des Bouchers - Construite au XVème siècle, avec une architecture à arcade typique des échoppes commerciales de cette époque, elle a abrité sans discontinuité jusqu’en 1984 une boucherie.
Ancien hôpital de Broglie - Boutique du XVème siècle reconvertie en maison de charité en 1715 avec l'autorisation de Louis XIV, à l'initiative de Marie de Broglie, dont l'époux fut seigneur de Besse à partir de 1668.
Eglise Saint André - Edifiée en style majoritairement roman aux XI et XIIème siècles sur une ancienne coulée de lave qui à fournit la pierre foncée nécessaire à sa construction. Elle est remanié au XVème siècle dans un style gothique. Classé Monument Historique depuis 1886.
Vierge noire de Vassivière - Brûlée à la révolution, aujourd’hui, celle qui est vénérée est une copie de l'original du XIVème siècle. Durant la saison hivernale, elle trône dans l’église, derrière le maître-autel.
Château du Bailli - Situé derrière l’église, il était la résidence du Bailli, représentant des seigneurs de la Tour d’Auvergne. Edifié au XVème siècle, il était intégré aux remparts. Aujourd’hui, il ne reste que la façade et la toiture.
Jardin clos du Rempart - Jardin médiéval composé de plantes médicinales et aromatiques. Au pied du mur du rempart, deux entrées de souterrains rappellent le passé de la cité.
Manoir Sainte Marie des remparts - Construit en 1935 par Ernest Barthélémy, il a pour principale particularité d’avoir été construit avec des éléments datant pour certains du moyen-âge provenant du patrimoine civil et religieux.
Lac Pavin - Né il y a 6900 ans de la rencontre explosive entre une montée de lave et la nappe phréatique, ce lac est le plus jeune volcan de France métropolitaine. Le cratère s’est rempli d’eau pour former un "maar" de 750 mètres de diamètre pour 92 mètres de profondeur.
"Chaise du diable"
Super Besse - Voit le jour en 1961, sur le versant sud du puy de Sancy, sous l'impulsion de Germain Gauthier. Skieur de fond, champion d'Auvergne en son temps, directeur de la première école de ski. Le domaine skiable s'étend au Grand Sancy grâce à la liaison avec le domaine du Mont-Dore, situé sur le versant nord du Sancy.
Production de paillettes de glace.
HAUT DE PAGE