Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
VILLARS SUR VAR

Village médiéval dominant la vallée du Var, sur le plateau du Savel à plus de 400 mètres d’altitude, dans les Alpes Maritimes. Etagé sur plusieurs niveaux à flanc de colline, le village regroupe sous les ruines de son château, des passages couverts, des voûtes et des ruelles pittoresques, pavées et étroites, bordées de maisons anciennes aux portes et linteaux sculptés. A l'entrée du bourg, l'église Saint Jean Baptiste ornée d’un clocher de style roman provençal, construite par les Templiers au XIIème siècle, abrite un retable attribué à Ronzen, peintre Flamand ainsi qu’une statue de Saint Jean Baptiste que l'on doit à Matthieu d'Anvers, sculpteur flamand. Occupé par la tribu celto ligure des Eguituri, romanisé en 54 avant notre ère, christianisé au IVème siècle, le territoire n’a cessé de changer de mains: bénédictins de Lérins, templiers, Thorame-Glandevès. Puis en 1388, le village est donné aux Grimaldi de Beuil et fait partie du comté de Savoie, en 1412, suite aux insurrections, le château et son enceinte fortifiée sont détruits, ils serviront de carrière aux habitants. En 1621, Annibal Grimaldi, rebelle du duc de Savoie est éxécuté, Villars passe alors aux mains de notables Piémontais. Après les occupations françaises de Louis XIV et de Louis XV aux XVIIème et XVIIIème siècles, l'entrée des troupes révolutionnaires qui eut pour conséquence des pillages désastreux, chasse son dernier feudataire. En 1860, Villars vote le rattachement du Comté de Nice à la France. La vigne cultivée dès le Moyen Age était omniprésente sur la commune, de 80 ha en 1866, il en reste cinq hectares produisant depuis 1992, un vin d’Appellation d’Origine Contrôlée, "Clos Saint Joseph", les seules vignes du département à bénéficier de l'appellation "Côte de Provence".

Eglise Saint Jean Baptiste, érigée dans le années 1520, dans le style gothique sur l'emplacement de l'église des Templiers, restaurée dans le style baroque au XVIIIème siècle. Le clocher a été reconstruit en 1766, en style lombard avec son toit de pierre.
Orgue à cylindre, daté de 1816, réalisé par le facteur d'orgue Antoine Nicolas Lété. En 1819, la commune fait acheter un orgue à cylindre par Maurice Olivari, maréchal des logis chez les carabiniers de Chambéry. Il est transféré le 26 novembre de Savoie à Villars-sur-Var. Le mécanisme a été classé en 1999.
Pierre sommitale du clocher foudroyée le 12 juillet 1981, un olivier a été planté à son point de chute.
"Allée des Grimaldi", construite en 1430 par Jean Grimaldi, par des maçons de Come. A l'origine, 2 rangées de 30 colonnes avec des poutres formant une treille, un belvédère s’ouvre sur une vue plongeante de la vallée du Var.
Chapelle des Pénitents, elle a la particularité d'abriter le monument aux morts.
Lavoir à grains ou à olives
Maison des templiers, typique du Moyen Age.
Chapelle Saint Antoine, répertoriée depuis 1690.
Porte Saint Antoine, la seule subsistant des trois portes que comptait l'enceinte médiévale.
Chapelle Sainte Brigitte de 1511, élevée avec les pierres du vieux château fort.
Le lavoir communal et le "molino" qui alimentait le complexe hydro-électrique jusqu'aux années 30.
Entrée du moulin à huile, restauré par la commune.
Boutique du Moyen Age.
Four communal restauré par la commune.
Clos Saint Joseph, seul domaine des Alpes-Maritimes à bénéficier de l’appellation Côtes de Provence.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente