Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SAINT SATURNIN LES APT

Village du Luberon chargé d'histoire, adossé à un rocher sur lequel un moulin à vent et les vestiges d'un château médiéval semblent monter la garde. L’origine du village remontant au Xème siècle, il subsiste d’importants vestiges du castrum entouré des restes de ses remparts, perché sur un éperon rocheux, on le découvre par des calades en pierres, notamment rénovés: le donjon et la chapelle castrale du XIème siècle. Le panorama sur la plaine est exceptionnel, couvrant les monts de Vaucluse, le colorado provençal, le grand et le petit Luberon, les Alpilles.... Les restes des fortifications des XII au XIVème siècles, jalonnent les extensions de l’agglomération vers la plaine. A l'arrière du rocher, le barrage crée en 1863 afin de garantir une réserve d'eau à la population. Dans les ruelles du centre ville, de très belles demeures anciennes, des portes ouvragées, le portail Ayguier, de nombreuses fontaines et lavoirs, des pontins, le balcon aux Atlantes, l’église paroissiale Saint Etienne,... le moulin, symbole de Saint Saturnin, seul survivant des quatre moulins à farine du XVII/XVIIIème siècles qui occupaient la crête ventée. Patrie de Joseph Talon (1793 1873), le père de la trufficulture provençale moderne. Celui ci eut l'idée de planter des glands provenant des chênes truffiers dans une de ses terres au début du XIXème siècle. Une décennie plus tard, la terre au pied de ces chênes lui fournit une récolte de truffes noires. Il renouvela son expérience et comprit qu'il y avait une symbiose entre truffe et chêne.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente