Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SAINT JULIEN DU VERDON

Village perché à 900 mètres d'altitude, typique de la Haute Provence, accroché à flanc de côteau, exposé plein sud dans un cirque de montagnes boisées. Avec ses rues étroites et ses maisons anciennes resserrées autour de l'église romane, Notre Dame de l’Assomption et la chapelle Saint Julien et Saint-Roch, le village offre une vue très étendue sur les eaux calmes et claires du lac de Castillon. Celui-ci a été mis en eau en 1948 sur le Verdon, immergeant une importante partie du territoire et le pont Julien qui aurait donné son nom à la commune. Saint-Julien, ancienne possession de l'abbaye de Lérins, relevait de la viguerie de Castellane du XIIIème siècle jusqu'au rattachement de la Provence à la Couronne, où il dépendait directement du domaine royal. Le village était renommé pour sa production fruitière, emblème de la vie locale ancestrale, un séchoir à prunes a été restauré, lieu de conservation des prunes avant la mise en eau du barrage qui a noyé les lieux de production.

Un séchoir à prunes restauré - Emblème de la vie locale ancestrale, le séchoir était un lieu de conservation des productions de prunes perdigone avant la mise en eau du barrage de Castillon. Le village était renommé pour sa production fruitière qui se faisait sur les lieux engloutis.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente