Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SAINT JEANNET

Gros bourg perché à 410 m d'altitude des Alpes Maritimes, blotti à l’adret, c’est-à-dire, face au sud, devant son imposant Baou éponyme, paradis de l'escalade. Village en cul de sac d'origine médiévale, resté authentique avec ses maisons en pierre du pays qui se serrent les unes contre les autres formant un rempart entourant l'église Saint Jean Baptiste du XVIIème siècle. Après un dédale de ruelles, la remarquable place terrasse, abritée par un toit et ornée de balustres médiévales, offre une splendide vue sur la Côte d'Azur, des sommets alpins du Mercantour aux collines niçoises, jusqu’aux îles de Lérins et au massif de l’Estérel. Au XIème siècle, Sancti Johannis établi au pied du Baou est cité pour la première fois dans un document. Longtemps village-frontière, entre la Provence et le Comté de Nice, séparés par le Var, on peut voir encore aujourd’hui, des portes en bout de rues: de la Poudrière, du Contardy, de la Ferrage, témoignant de l'existence d'une enceinte fortifiée, qui protégeaient des attaques et des épidémies. Saint-Jeannet a été longtemps le pays de la vigne et du vin. La fête des raisins rivalisait avec la fête patronale, avant que les vignes ne disparaissent, remplacées par des cultures de fleurs, puis des terrains à bâtir. Cependant sur la route des Sausses, d’irréductibles vignerons, la famille Rasse, maintient la tradition.

Château dit "de La Gaude" Ce château, privé aujourd’hui, a été rattaché au territoire de Saint Jeannet en 1851. Ses ruines ont été en partie rénovées par Viviane Romance, actrice de cinéma français dans les années 40. Aujourd'hui propriété d’un citoyen britannique, Jonce Ascevki, homme de cinéma qui l'a entièrement refait.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente