Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SAINT ETIENNE DE TINEE

Dans les Alpes Maritimes, gros bourg de montagne bâti au bord de la rivière Tinée, au creux d'une large vallée boisée, à 1140 mètres d'altitude, au pied de la plus haute route d'Europe: la Bonette à 2802 mètres. Sur la place agréable et vivante, face à la mairie colorée, une belle église baroque fraîchement repeinte et son clocher roman du XIVème siècle. Au détour de ruelles pittoresques, les peintures en trompe l'oeil sont nombreuses, comme celles de la maison Fabri ou la chapelle des Pénitents Blancs avec son cadran solaire. Sur le territoire de la commune, la station de ski d'Auron et de nombreux hameaux: Roya, Bourguet, Douans, la Rougelle, la Blache et Demandols.

Station de ski d'Auron - Créée en 1937, située à 1 600 mètres d'altitude. Ancien village d'alpage, autrefois grenier à blé de Saint Étienne de Tinée.
Chapelle de Douans, excentrée du hameau.
Cascade de la rivière Vens à 1490 mètres d'altitude
Pont roman - Pont ancien à dos d'âne sur la Tinée. Il était sur la route de grande communication reliant la vallée de la Stura en Italie par le col de Pouriac et de l'Ubayette par le pas de la Cavale. Il desservait les hameux du Pra et de Bousieyas.
Route de la Bonette - la plus haute d'Europe à 2802 mètres d'altitude, pour relier la vallée de la Tinée à celle de l'Ubaye.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente