Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SAINT CANNAT

Dans les Bouches du Rhône doit son nom à Canus Natus, ermite du Vème siècle, fils d'un prêteur romain d'Aix. Il vivait retiré lorsqu'il fut sollicité pour être évêque à Marseille. Il déclara n'accepter cette charge que si le vieux roseau desséché qui lui servait de canne reverdissait, il reverdit et il devint évêque. On édifia une chapelle autour de laquelle se regroupèrent quelques maisons, ainsi naquit le village. Le 11 juin 1909, un tremblement de terre le ravagea, détruisant la chapelle Notre Dame de Vie reconstruite en 1923, l'ancienne maison des Templiers, des maisons renaissance, les remparts médiévaux et endommageant gravement le château Neuf, maison natale du Bailli de Suffren, né en 1729, reconstruit en 1930, il abrite aujourd'hui la mairie et son musée (Il était un des plus grands marins français de l'époque).

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente