Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SAINT BRIEUC

Dans les Côtes d'Armor. La ville tient son nom du moine Brioc, son fondateur, originaire du Ceredigion (actuel Pays de Galles), il s'installe sur les hauteurs aux alentours de 480 et fonde un monastère près de la fontaine portant son nom. Le porche de la fontaine fut édifié en 1420 par Marguerite de Clisson, comtesse de Penthièvre. En 848, le roi breton Nominoë effectua un remaniement des évêchés après le départ des Normands. A cette date fut fondé l'évêché de Saint-Brieuc. Les reliques du Saint, un des sept saints fondateurs de la Bretagne qui avaient été mises en sûreté à l'époque de l'invasion, reviennent dans la ville en 1210. En 1592, la plaine Saint-Michel au nord de la ville devient le lieu de la première bataille des guerres de religion en Bretagne. Elle oppose une armée ligueuse aux troupes du sieur de Sourdéac. Les ligueurs qui assiégent la tour de Cesson y sont défaits, certains, retranchés dans la cathédrale y détruisent les archives. En 1598, la décision de démolir la place forte de la Tour de Cesson est prise. Ses ruines dominent toujours la baie de Saint-Brieuc. Les vieux quartiers datés des XIV et XVème siècles, greffés autour de la "cathédrale forteresse" Saint Etienne, construite du XII au XVIIIème siècles, conservent des maisons à pans de bois, trois sont classées "Monuments historiques". La Baie de Saint Brieuc est un vaste espace côtier où se succèdent falaises, criques, dunes, pointes....

Fontaine Saint Brieuc - Du XVème siècle, abritée par une splendide construction gothique ogivale de grande dimension qui ressemble à un porche d’église, Monuments historiques au 15 septembre 1928.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente