Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SARE

"Un des plus beaux villages de France" des Pyrénées Atlantiques, au pied de la Rhune, montagne mythique de la région, à la limite avec l'Espagne. cette frontière longue de 25 km avec le pays basque espagnol, a profondément marqué son histoire. Cela lui attira la considération de Louis XIV et plus tard, les foudres de la révolution. En 1693, les Saratars avec à leur tête Cristobal Ithurbide, mirent en déroute des pilleurs espagnols. Louis XIV octroya au village des armoiries pour conserver le souvenir de cette action héroïque. La même année, la paroisse acheta au roi sa liberté administrative. Sous la monarchie, la petite "république" de Sare bénéficia d'une quasi-autonomie mais en 1793-1794, restée fidèle à l'église, elle connut un triste sort: toute sa population fut déportée et le village rebaptisé: la Palombière. Puis en 1813, succéda l'invasion Anglo-hispano-portugaise et son lot de destructions. La deuxième moitié du XIXème siècle vit le repli des troupes carlistes vaincues. Durant le deuxième Empire, Napoléon III et l'Impératrice Eugénie, firent de fréquentes excursions aux grottes de Sare et à la Rhune. Ce fut l'époque où tous les gens illustres en villégiature à Biarritz, venaient s'imprégner de l'authenticité d'un village basque.

Ortillopitz la maison basque de Sare. Après la patiente mise à nue dont elle a été l’objet, la demeure de 1660 bâtie sur les vestiges de la maison érigée en 1540 est ouverte au public.
La Rhune montagne mythique du Pays Basque. 905 mètres d'altitude que l'on atteint en 35 minutes par un train à crémaillère depuis 1924.
Chapelle Saint Ignace au col éponyme.
Grotte de Sare - Se visite aujourd'hui telle qu’elle existait il y a plus de 2 millions d'années. Aujourd'hui, Un cheminement en sons et lumières, un parc de reconstitution mégalithique et un musée consacré à l'anthropologue José Miguel de Barandiaran sont présents.
Interdit de faire des photos dans la grotte, donc prises sur internet.
Pour prendre un petit réconfort avant ou après la visite.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente