Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
ROUFFACH

Petite ville sur la route des vins, présentant un centre historique avec plusieurs belles maisons et de beaux monuments bien conservés et mis en valeur: Notre Dame de l’Assomption, église en grès jaune d’un style original, roman et gothique suite aux nombreuses modifications au fil du temps; l'ancienne halle aux blés du XVIème siècle à pignons; l'ancien Hôtel de ville de style renaissance construit au XVIème siècle; la tour des sorcières, accolée à l’Hôtel de ville, dernière tour des fortifications. La création de la ville remonte à l’époque romaine, elle se nomme Rubeaquum (eau rouge), en raison de la présence d’une source d’eau ferrugineuse. Elle devient au Vème siècle, une résidence des rois mérovingiens d’Austrasie qui construisent le château d’Isenbourg. Au VIIème siècle, la cité connaît un miracle, l’évêque de Strasbourg, ressuscite le fils du roi Dagobert II, reconnaissant, il offre la ville au prince-évêque. La cité devient alors la capitale des possessions de l’évêché et connaît un fort développement qui permet la construction d’une enceinte. L’âge d’or connaît un brusque arrêt, avec la guerre de trente ans où elle est ravagée par les Suédois. A la fin de la guerre et de l’annexion de l’Alsace par la France, la prospérité revient, notamment grâce à son vignoble et elle reste épargnée par les guerres suivantes. Rouffach est la ville de la pierre, matériau roi avec le grès jaune exploité dès l'époque romaine, utilisé pour la construction de tous les monuments de la région.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente