Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
ROSHEIM

Petite ville, très peu touristique, pourtant réputée pour son église Saint Pierre et Saint Paul, construite au XIIème siècle en grès jaune de Westhoffen, le clocher gothique, en grès rouge date du XIVème siècle, chef d'oeuvre de l'art Lombardo-rhénan roman et pour la seule maison romane, la plus ancienne d'Alsace, bâtie en 1152, récemment restaurée. Le reste du village possède de belles maisons typiques et encore quatre portes, vestiges des remparts. Le premier document à mentionner Rosheim est un acte de vente de biens d'une abbaye en 778. En 1132, la ville est détruite par un incendie, elle est rebâtie. C'est de cette époque que date la construction de l'église et de la maison romane. Au XIIIème siècle, la cité appartient à la famille des Hohenstaufen et obtient le statut de ville. Elle prospère aux XIVème et XVème siècles malgré l'occupation en 1444, lors de la guerre de 100 ans et la révolte des paysans. En 1679, la ville passe à la France et connait un fort développement au XIXème siècle. Le centre ancien possède encore ses 4 portes: La tour de l'Horloge et la porte de l'Hôpital, les plus anciennes, situées de part et d'autre de l'église et les portes Basse et du Lion, à l'est et au nord de la ville, faisaient partie de la seconde enceinte.

Maison Romane ou Maison Païenne - La plus ancienne construction en pierre d'Alsace (seconde moitié du XIIème siècle). Elle présente deux étages percés de baies géminées, le rez-de-chaussée servait de lieu de stockage et l'étage d'habitation. Récemment restaurée.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente