Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
REVEST LES ROCHES

Village perché à 850 mètres d'altitude, accroché sur un replat du Mont Vial dont la chaîne forme une importante barrière rocheuse, frontière entre la vallée de l'Estéron, de la Vésubie, de la Tinée et du Var. Constitué de maisons serrées les unes contre les autres, il comporte un passage voûté, une maison à arcades sur deux étages du XVème siècle et un certain nombre de bâtisses ornées de belles portes anciennes, témoins de la prospérité de quelques familles des siècles passés. Les premiers documents écrits mentionnant Revest sont des actes de donation du XIème siècle. A la période de paix qui suit le départ des sarrasins, chassés à la fin du Xème siècle par le comte de Provence, le village formera avec Tourette la communauté de Tourette-Revest, union décidée pour ramener la concorde entre les deux populations. L'histoire suit celle du comté de Nice, auquel ils ont toujours appartenu. La communauté entre dans la maison de princes de Savoie en 1388 et se trouve sous le joug des comtes de Beuil jusqu'en 1621. A cette date Annibal de Beuil, poursuivi par le Duc de Savoie, fut capturé, étranglé et pendu au bastion de son chateau de "La Tourette" où il s'était réfugié. Tourette et Revest furent réunis à la France en 1794, annexés au royaume de Piémont-Sardaigne en 1814 et définitivement rattachés à la France en 1860.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente