Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
PRADELLES

Bourg médiéval et Renaissance anciennement fortifié de Haute Loire, dominant à plus de 1 000 mètres d’altitude, la vallée du haut Allier sur la voie Régordane reliant l’Auvergne au Languedoc. Cette ancienne place forte était une étape importante pour les marchands remontant les denrées du midi ainsi que pour les pèlerins en route vers Saint Gilles et venant du Puy en Velay. Témoins de cette époque prospère, les demeures nobles aux murs de pierre et arcades, telles la maison "Templer", la maison "Frévol" ou la maison dite "aux arcades", dont les hautes façades s’érigent contre les bourrasques cévenoles. "Un des plus beaux villages de France" puise ses origines à l’époque carolingienne, simple bourg fortifié, il abrite voyageurs et marchandises. En 1512, la mise au jour d’une statue de la Vierge développe le culte et ancre la ville dans le camp catholique. Pillée et brûlée par les protestants en 1582, la cité repousse un nouvel assaut en 1588, l’occasion pour une certaine Jeanne La Verdette de se distinguer, en tuant un capitaine huguenot d’une pierre jetée du haut des remparts. La statue de la Vierge qui fit longtemps l’objet d’un important pèlerinage, se trouve dans la chapelle Notre Dame de Pradelles construite en 1613 par les frères dominicains.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente