Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
LA COUVERTOIRADE

Village fortifié, classé et protégé sur le haut plateau du Larzac, "Un des plus beaux villages de France" au milieu d’un causse apparemment inhabité, voire hostile. La cité retourne dans le passé et raconte plusieurs histoires: celle des Templiers qui édifient le château au XIIème siècle, celle des Hospitaliers qui, au XVème siècle, leur succédent et enferment la cité dans une ceinture de remparts puis celle de l’apogée économique et démographique de ce lieu avec ses belles demeures des XVI et XVIIème siècles. Superbe vue sur les toits à partir du chemin de ronde des remparts. La Couvertoirade, dès l’origine, est pour les Templiers un centre d’exploitation agricole, ils font cultiver aux paysans des céréales, élever des chevaux et des moutons, un bourg se développe autour du château. En 1312, l’ordre est dissous, l’ensemble de leurs biens revient aux Hospitaliers qui deviennent les nouveaux maîtres. Au milieu du XIVème siècle, les "routiers" pillent le Larzac, par crainte, les habitants font fortifier le bourg de 1439 à 1445. Malheureusement, ce territoire se sera déjà fortement dépeuplé. A ce siècle de fléaux succède un siècle de repeuplement et de reconstruction dont témoignent de nombreuses maisons de la fin du XVème au début du XVIème siècles. En 1562, au début des guerres de religion, les Huguenots tentent en vain de prendre le bourg, en 1702, les habitants s’arment par crainte des "camisards" mais il ne sera plus jamais attaqué. En 1768, la cité est érigée en commanderie indépendante, octroyée au chevalier Riquetti, baron de Mirabeau. La révolution confisque toutes les possessions qui reviennent aux paysans. Au XIXe siècle, la commune est touchée par l’exode rural, puis, à partir de la fin du XXème siècle, le tourisme arrive.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente