Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
GUILLAUMES

Village vivant au cachet médiéval des Alpes Maritimes, blotti au creux de la haute vallée du Var, à 800 mètres d'altitude, au pied du col de la Cayolle. Capitale de la “France rustique”, dénomination à caractère touristique englobant les villages de la haute vallée du Var. Ancienne place forte fondée par Guillaume II de Provence au Xème siècle, en guerre contre les Sarrasins, dominée fièrement par les restes de son château, perchés sur un éperon rocheux. La reine Jeanne confirme les franchises de Guillaumes dans la première moitié du XIVème siècle. En 1388, restée fidèle à la famille d'Anjou, la cité demeure en terre provençale, sa destinée se sépare de celle du comté de Nice, incluant le val d'Entraunes voisin qui passe sous la souveraineté de la Savoie. Devenu chef-lieu de baillage puis de viguerie, elle administre un territoire allant jusqu'à Saint Paul de Vence, François Ier lui accorde le titre de ville royale. Le château, dévasté sous le règne de la reine Jeanne, est reconstruit en 1450 par le roi René puis restauré par Vauban qui fortifia la place (de 1700 à 1706, il y séjourna deux fois). Fortifications détruites et le château démantelé quelques 60 ans plus tard, du fait de la rectification des frontières imposées par le traité du 24 Mars 1760 entre Louis XV et Charles Emmanuel III. En 1792, les troupes révolutionnaires prennent possession du village qui reste français jusqu’au traité de Vienne en 1814, C'est seulement en 1860 qu'il le redeviendra en même temps que Nice et la Savoie. Au coeur du circuit des gorges de Daluis et de son "pont de la mariée", surplombant le Var de 80 mètres, anciennement "pont du tramway" qui reliait Guillaumes à Pont de Gueydan.

Fontaine musicale - Inaugurée le 19 mai 2013, elle abrite un carillon de la fonderie Paccard.
Église Saint Étienne - d'origine lombarde, commencé au XIIème siècle, chevet et clocher romans. Les troupes françaises en juillet 1793, installent des fours et des magasins dans l'église. Elle est restaurée en 1810.
Lavoir Guillaume II - Du nom du fondateur de la ville. Il a été construit à l'emplacement de l'ancien hôpital Saint Jacques.
Maidon du Roy - Siège du gouverneur.
Reste de construction sur le sommet du pic rocheux.
Le Sanctuaire de Notre Dame de Buyeï - Ancien prieuré, sa construction est étroitement liée à l’implantation du Christianisme dans la région, sous l’Empire Romain, au premier siècle de notre ère.
Gorges de Daluis - Cette entaille spectaculaire de plus de quatre kilomètres de long et de 300 mètres de haut par endroit a fait la réputation des lieux. Ces parois de schistes rouges remontent à la fin de l'ère primaire.
Pont de la Mariée - Il permettait au tramway de franchir le Var. A l'origine tout simplement "pont du tramway", il fut rebaptisé à la suite d'un événement tragique, dans la nuit du 30 juillet 1927 durant laquelle une jeune mariée de 22 ans en voyage de noces perdit la vie en tombant accidentellement du pont.
Cascade D'amen.
Rocher de la Tête de Femme, gardienne des gorges.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente