Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
GRASSE

Capitale mondiale de la parfumerie et "ville d'art et d'histoire", dans les Alpes Maritimes. Au Moyen Age, la ville se spécialise dans le tannage du cuir, une fois tannés, ils sont souvent exportés avec une réputation de grande qualité. Mais le cuir des gants sent mauvais, chose qui ne plaît pas à la noblesse. Galimard, tanneur, a alors l’idée de créer des gants aux parfums de fleurs qui abondent dans la région: lavande, jasmin, rose, mimosa, fleur d’oranger. Il en offre une paire à Catherine de Médicis, elle est séduite sur le champ par ce cadeau. Dès lors, les tanneurs adoptent cette pratique, le gant parfumé se répand à la cour et dans toute la haute société. C’est la grande époque des "gantiers parfumeurs". Mais les taxes sur le cuir et la concurrence niçoise font décliner cette industrie à Grasse et y succéda le parfum. Vieille ville méconnue aux ruelles tortueuses, souvent en escaliers, maisons à arcades, maisons médiévales surélevées aux XVII et XVIIIème siècles, hôtels particuliers (hôtel de Cabris, de Pontevès, Court de Fontmichel). Au sommet se trouve l'hôtel de ville installé dans l'ancien palais épiscopal, une tour sarrasine carrée, et la cathédrale Notre Dame du Puy de style roman provençal, construite au XIème siècle et souvent remaniée. A l'intérieur se trouvent un beau retable attribué à Louis Bréa, 3 toiles de Rubens et un tableau de Fragonard. Aujourd'hui le secteur parfumerie et arôme alimentaire représente deux tiers de la production française, Fragonard, Galimard, Molinard, les trois grands parfumeurs historiques restants de la grande époque, ouvrent leurs portes pour des visites guidées.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente