Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
FORCALQUIER

Micro-ville des Alpes de Haute Provence, l’une des plus petites sous-préfectures de France. La vieille ville pleine de charme avec ses ruelles étroites, ses petites places ombragées et ses belles demeures anciennes des XIIIème et XVème siècles, s'étale nonchalamment sur les flancs d'une colline escarpée, un cône boisé couronné par la chapelle néo-bysantine Notre Dame de Provence construite en 1875. Son caractère, la cité l'a hérité de son histoire, elle fut au Moyen Age le siège d'un des trois comté de Provence, et à son apogée la capitale d'un état quasi indépendant rayonnant sur la haute Provence et le Luberon. Le centre historique a gardé un coté aristocratique, dont témoignent les nombreuses et riches demeures quelque peu décrépies, quelquefois restaurées, ornées de remarquables portes et encadrements. Le coeur du bourg actuel est la place du Bourguet, délimitée par l’ancienne nationale 100, la co-cathédrale Notre Dame du Bourguet connue dès 1155, (élevée au rang de co-cathédrale en 1408 par le nouvel évêque de Sisteron replié à Forcalquier, car les chanoines l'empêchaient de prendre ses fonctions) a un aspect massif et en face, l’ancien couvent des visitandines transformé en mairie et cinéma. Cette place, sur le tracé de l'antique "via Domitia" qui reliait l'Italie à l'Espagne, a toujours été un lieu de marché très animé, celui du lundi est l'un des plus grands de la région.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente