Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
FAUCON

Commune rurale très étalée, mitoyenne de Barcelonnette. Fidèle à son histoire religieuse, Faucon accueille le couvent des Trinitaires Saint Jean de Matha, ce qui contribue à affirmer la sérénité et la vocation spirituelle de la commune. "Rigomagus" aurait été la capitale gallo-romaine de la vallée de l'Ubaye, ce serait le village le plus ancien. Son nom apparaît pour la première fois dans les textes en 1147. Saint Jean de Matha fondateur de l'ordre des trinitaires y naquit en 1160. Au Moyen-Age, le village aurait été un camp fortifié dépendant de Barcelonnette revêtant une certaine importance grâce à la résidence dans la vallée des évêques d'Embrun. Au XIVème siècle, la peste noire puis de gros incendies en 1628 et 1691, touchent durement le village. Autrefois quartier de Barcelonnette, Faucon s'en détache en 1790 pour devenir une commune indépendante. Deux cents ans en arrière, la paroisse, haut lieux religieux de la vallée de l'Ubaye comptait environ 1.600 habitants, dans les années 1860: environ 580, en 2016: 304 habitants. Monument phare de Faucon: La tour de l'horloge construite au XIème siècle sur la base d'une ancienne église romane et reconstruite au XVIème siècle.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente