Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
ERBALUNGA

Paisible village de caractère de la côte Est du cap Corse sur la commune de Brando, il s’étend sur une mince avancée de roc qui se termine par une remarquable tour génoise partiellement ruinée, classée aux "monuments historiques", construite au XVIème siècle sur un rocher à l'entrée du petit port. Les maisons anciennes ont été bâties autour du port de pêche, il fut un des principaux ports de l'île du XIIème au XVIIIème siècles. Aujourd'hui, une marine agréable dans un site remarquable, devenue au fil du temps un repaire chic où artistes et notables y ont élu domicile. En 1551, une expédition franco-turque menée par Sampiero Corso prend le contrôle de la Corse. En 1556, le hameau de Purettu résiste à un assaut génois, à la fin de la même année, les troupes franco-turques endommagent la tour d'Erbalunga de 77 coups de canon, en représailles, les Génois attaquent, en 1557, le château de Castellu. Le 8 avril de la même année, les Français prennent et détruisent le port d'Erbalunga. Le 5 novembre, les Génois détruisent la tour de Purettu. En 1559, avec le traité de Cateau-Cambrésis, la Corse revient à Gênes qui restructure l'île et Erbalunga redevient un des ports les plus actifs.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente