Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
DUILHAC SOUS PEYREPERTUSE

Petit village des hautes Corbières de l'Aude, dominé par les restes du château de Peyrepertuse, ancré fièrement au sommet d'une falaise abrupte, sa silhouette épouse sur près de 300 m de long, une mince crête rocheuse qui s’élève à 790 m d’altitude. Il est le plus remarquable exemple d'architecture militaire du Moyen Age, sa superficie égale celle de la Cité de Carcassonne. Ancien château de la croisade contre les Albigeois, il est l'une des forteresses bâties par Saint Louis faisant partie des "Cinq Fils de Carcassonne" pour protéger la frontière sud du Royaume de France jusqu'au traité des Pyrénées en 1659 où il est déclassé, ayant perdu son intérêt stratégique car la frontière avec l'Espagne s'est déplacée au sud. Une faible garnison est maintenue jusqu'à la révolution où il est abandonné et vendu comme bien national. La première campagne de consolidation du monument commence en 1950. Du promontoire, la vue embrasse un panorama à 360 degrés sur tous les sommets alentours, des Corbières aux Pyrénées ainsi que sur le château de Quéribus, distant de 5 kilomètres. Le bourg a conservé son centre ancien médiéval avec ses ruelles pavées, appelé le "Fort", correspondant aux murailles du XIVème siècle. Des vestiges de cette enceinte sont encore visibles au sud de l'église Saint Michel, donnée en 1115 au prieuré de Serabonne dans les Pyrénées Orientales en même temps que celle du château de Peyrepertuse.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente