Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CRUIS

Petit village des Alpes de haute Provence, entre champs de lavande et garrigues, à l’orée des sapinières et forêt de hêtres, sur le versant sud de la montagne de Lure. La localité apparaît pour la première fois dans les textes vers 1060-1064 sous la forme Crois castrum puis sous la forme de Crossio vers 1200 et Crueys au XVIème siècle. La présence d'une abbaye aux alentours de l'an mil, sur une branche de la voie domitienne, entraîne la création d'un village décrit comme fortifié. Les maisons s'organisent autour des bâtiments du couvent. La communauté villageoise n'avait pas de seigneur, l'abbaye gérait la collectivité. Dès le XIème siècle, l’abbaye Saint Martin prospéra et étendit son influence pendant plusieurs siècles. Mais la crise de la fin du Moyen Âge (Grande Peste et guerre de Cent Ans) provoquent son effondrement, en 1456. Il en reste l’église à toiture de lauzes et au riche mobilier ainsi que la pierre sculptée et les vestiges de l’ancien cloître dont il subsiste six enfeus en arc brisé, adossés à l’église et une colonne d’époque romane, classés aux Monuments Historiques.

L’église paroissiale Saint Martin - Elle tire son origine d'une abbaye de moines augustins, construite au XIème siècle.
Ancienne abbaye de Saint Martin - Entrée du cloitre.
Contre la façade de l'église, les restes de l'ancien monastère sous la forme d'un cloître gothique avec 6 enfeus en arc brisé; à proximité se trouve une colonne d'époque romaine.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente