Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CORNILLON

Petit village médiéval du Gard, perché au sommet d’une colline située au coeur de la vallée de la Cèze, une ancienne place fortifiée, inscrite à l'inventaire des sites protégés. Les remparts et les vestiges du château féodal témoignent d'un passé glorieux. Commencée au début de l'ère chrétienne, l'histoire de Cornillon fut mouvementée, le premier château y est mentionné en 1121. En 1342, le frère du Pape Clément VI, Guillaume de Beaufort s'y installe. La chapelle de Cornillon, dédiée à Saint Martial de Limoges, fut transformée en une salle au trésor pour abriter les richesses du Pape. Une telle richesse ne pouvait qu'attirer les convoitises, la révolte des "Tuchins" (paysans pauvres et armés venus de la Haute Auvergne) en 1383 et les guerres de religion en 1559 furent sanglantes, les ruine de l'ancienne église brulée par les protestants en témoignent. Le soulèvement en 1632 d'Henry de Montmorency alors seigneur du lieu et gouverneur du Languedoc, contre l'autorité royale provoqua sa décapitation et le démantèlement du château. Aujourd'hui il ne reste que la partie basse du donjon, une partie des remparts et une tour carrée, la cour, aménagée en théâtre de plein air, permet de découvrir un magnifique panorama sur la vallée.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente