Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
COGNAC

Ville dont l’évocation renvoie inévitablement à la célèbre eau-de-vie à laquelle elle doit sa réputation universelle et son changement brutal de dimension au XIXème siècle. L'histoire débute au Moyen Age avec le commerce du sel. Pour apporter cette précieuse denrée de la côte aux populations de "l’intérieur", les hommes remontent le fleuve Charente. A partir du milieu du Xème siècle, ils se fixent sur le site même de Cognac et créent le port saunier qui va être le point de départ de la future cité. A partir du XIIIème siècle, une enceinte en protège l’ensemble, il n'en reste aujourd’hui que quelques vestiges à l’image de la porte Saint Jacques. Pendant cette période, la guerre de cent ans est désastreuse pour la ville qui passe successivement des Anglais aux Français. Aux XVème et XVIème siècles, Cognac connaît une période faste notamment sous l’administration de Louise de Savoie et de son fils, François Ier né le 12 septembre 1494. La ville et ses monuments se reconstruisent et s’embellissent. La deuxième grande étape de la construction de la ville est le XIXème siècle, sous l’impulsion du commerce du cognac, la cité change de dimension, sa taille est multipliée par 6, on y annexe des communes limitrophes et des quartiers entiers sont créés. L’empreinte architecturale laissée par le commerce du cognac dans la ville est considérable. Construits majoritairement par des négociants et conçus comme de véritables arguments publicitaires, les hôtels particuliers sont nombreux et de styles très variés.

Visite Hennessy
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente