Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CLANS

Village des Alpes Maritimes entre mer et montagne, perché de la vallée de la Tinée, à près de 700 mètres d'altitude, exposé plein sud sur un plateau d'altitude, au centre d'un cirque préalpin. Avec ses ruelles pavées, ses hautes maisons en pierre, ses lavoirs et abreuvoirs, ses fontaines, la maison de la Reine Jeanne, d'époque Renaissance avec ses fenêtres à meneaux, il dégage une atmosphère médiévale. Son patrimoine religieux est important, pas moins d'une dizaine de chapelles et depuis l’an de grâce 1137 où l'église est érigée par le pape Innocent II, en collégiale Sainte Marie, elle se dresse aujourd'hui de style baroque sur la place principale. A partir de 1572, la reconstruction commence par le porche, le gros oeuvre avec surélévation du clocher se fait entre 1681 et 1686, elle est consacrée par l'évêque de Nice, le 17 juillet 1784. Le fief appartient au XIème siècle à la famille de Glandèves, jusqu'au XIVème siècle, il était situé plus bas, près de la chapelle Saint Sébastien sur la route de Pont de Clans. Son abandon semble être dû à l'épidémie de peste de 1348, au profit du site actuel, un hameau à l'époque. En 1860, Clans devient une commune française en décidant à l'unanimité, de suivre le rattachement du comté de Nice à la France.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente