Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CHAMONIX

Enserrée dans la vallée entre les massifs montagneux des aiguilles Rouges et du mont Blanc, la ville partage avec Saint Gervais les Bains, le record de la commune ayant l'altitude la plus haute de France et d'Europe occidentale, grâce au sommet le plus haut des Alpes, qui culmine à 4 809 mètres. Des excursions inoubliables comme celles menant à l’aiguille du Midi, le plus haut téléphérique d’Europe (altitude 3942 m) ou la mer de Glace et sa célèbre grotte avec le train à crémaillère du Montenvers, font de ce site très prisé des amateurs d'alpinisme et des sportifs de montagne, le troisième site naturel le plus visité au Monde. Le centre ville, situé à 1 035 mètres d'altitude, très animé toute l'année est bercé par la rivière l'Arve. Berceau de l'alpinisme depuis le XVIIIème siècle. En 1760, le naturaliste genevois, Horace Bénédict de Saussure, a offert une forte récompense à quiconque pourrait trouver le chemin du Mont Blanc. En 1786, le 2 Août, première ascension du Mont Blanc par Jacques Balmat et le Dr Paccard, un médecin de Chamonix, les deux hommes ont campé au sommet de la "Montagne de la cote", à 4h00, ils partent pour le Grand Plateau et à 18h23 ils atteignent le sommet, leur ascension a été suivie par le télescope depuis Chamonix. En 1787, le 1er août, H.B. Saussure avec 18 guides arrivent enfin au sommet du mont Blanc après un bivouac au Grand Plateau.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente