Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CAUNES MINERVOIS

Village pittoresque de l'Aude, au riche patrimoine historique et culturel, construit autour de son abbaye bénédictine, traversé par l'Argent Double, petit affluent de l'Aude. Au détour de ruelles médiévales, on découvre les façades d’hôtels particuliers allant du XIème au XVIIIème siècles. Cité réputée pour son marbre incarnat connu depuis l’Antiquité, ce marbre rouge, si particulier, orne les plus beaux palais d’Europe dont le château de Versailles. Quelques carrières sont toujours en exploitation et se visitent. L'abbaye bénédictine qui sert de départ à la cité est fondée en 780 par l'abbé Anian, ami de saint Benoît d’Aniane. Placé à l’origine sous la protection directe du roi, le monastère passa aux mains des comtes de Barcelone avant de passer aux Trencavel. Pendant la croisade contre les Albigeois, l’abbé de Caunes reçut plusieurs fois les représentants du pape, venus prêcher l’orthodoxie catholique. En 1226, Pierre Isarn, évêque cathare du Carcassès fut brûlé à Caunes. Les XIII et XIVème siècles furent marqués par les conflits pour le pouvoir entre les autorités laïques et religieuses et par la prospérité du monastère. La "commende" (Administration temporaire d'un bénéfice ecclésiastique confiée à un séculier jusqu'à la nomination d'un titulaire) en 1467 constitue le point d’orgue d’une longue période de relâchement des valeurs monastiques. Il fallut attendre le début du XVIIème siècle pour que soit engagée une série de réformes par l’abbé Jean d’Alibert qui fit restaurer les bâtiments et reconstruire le logis abbatial. L’abbaye fut aliénée en 1791, à l’exception de l’église qui devint propriété communale, classée monument historique en 1916, les bâtiments en 1948.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente