Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
CASTELLAR

Village pittoresque des Alpes Maritimes, aux maisons le long de rues droites et parallèles, perché à 365 mètres d'altitude, dominant la baie de Menton, sur la frontière avec l'Italie. Le nom de Castellar apparaît pour la première fois le 19 janvier 1258 dans un acte de cession du territoire du comte de Vintimille au comte de Provence. Au XIIème siècle, un bourg fortifié, appelé "Vieux Castellar" a été édifié à 870 mètres d'altitude plus au nord sur un éperon rocheux où quelques ruines subsistent, en 1435, les menaces d'agressions par les Sarrasins ayant diminué, ses habitants décident de s'installer plus bas à l'emplacement actuel. Une convention est passée le 30 septembre entre les habitants du "Vieux" et Louis et Henri Lascaris, seigneurs de Gorbio et du Castellar. Il est permis à ces derniers de transporter le village à un endroit plus commode sur la colline de Saint-Sébastien et d'y bâtir à leur frais dans l'espace de cinq années, vingt-neuf maisons de même hauteur et largeur, de les fortifier par une enceinte extérieure et de les habiter avec leurs familles. De cette époque date le palais Lascaris des comtes de Vintimille, il a subi de nombreuses modifications au cours des siècles, baroquisé au XVIIème siècle, vendu à la révolution, racheté en partie par la commune qui l'a rénové et transformé en musée. Les fortifications ont été rasées en 1747 pendant la guerre de succession d’Autriche. La cité a connu les multiples soubressauts de l'histoire avec les guerres et plusieurs tremblements de terre, le dernier en date de 1887, même le procès en sorcellerie de Peirinetta Raibaud. Un foyer de sorcellerie est repéré à Menton en 1618, le procès a lieu en 1623, condamnée pour hérésie, elle est étranglée et brûlée devant La chapelle Saint Antoine Abbé (dernière exécution d’une sorcière dans le département).

Chapelle Saint Sébastien - Ancienne église paroissiale sous le titre de Saint Pierre, de style roman tardif, XIIème-XIVème siècles, reconstruite et plusieurs fois restaurée, elle devient chapelle cimetiérale à la construction de la nouvelle église dans le village.
Palais Lascaris - Construit quand le village a été rebati à partir de 1435 sur le site actuel par les comtes de Vintimille. Bâti de part et d'autre de la rue, seule subsiste la partie située face à l'église. Vendu comme bien national en 1796, cette vente a conduit à sa transformation en habitation collective. Les parties non habitées et non occupées sont rachetées progressivement, par la commune.
Eglise Saint Pierre - Sa construction a commencée au XVème siècle dès le transfert du village sur le site actuel. Au XVIème siècle, elle est agrandie et réorientée, réaménagée en 1867 et restaurée après le tremblement de terre de 1887.
Ancienne porte d'accès au village, fortifiée en 1548 après le siège de Nice par François Ier et ses alliés.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente