Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
BRUNIQUEL

Bourg fortifié dominé par ses châteaux, "Un des plus beaux villages de France" du Tarn et Garonne. Cette ancienne halte sur les chemins de Saint Jacques, aux ruelles fleuries pavées de galets et de belles demeures égrenant les siècles, XV, XVI, XVIIème, a également conservé remparts et deux châteaux. On attribue à la reine mérovingienne Brunehaut (vers l’an 600), la fondation du village et d’un premier château. Sur les ruines de ce dernier a été construit au XIIIème siècle, l’actuel "château vieux" par les vicomtes de Bruniquel. Au milieu du XVème siècle, le vicomte, vend les terres situées à l’est à un cousin, afin de bâtir le sien. C’est pourquoi, il existe sur le même site deux châteaux, le "vieux" et le "jeune". Pendant trois siècles, les deux branches de la famille ne cesseront de se quereller. Le "vieux" porte encore aujourd’hui la trace de ces différentes attaques. A la fin du XVIIIème siècle, le vicomte rachète le "jeune". A la même époque un impôt prélevé sur les ouvertures incitera le propriétaire à murer toutes les ouvertures de sa nouvelle acquisition. Seul le "château vieux" continuera à être habité jusqu’en 1980. Le "château jeune" sera laissé à l’abandon pendant deux siècles. Classés "monuments historiques" en 1840, achetés par la municipalité en 1987, ces deux châteaux nous offrent quelques raretés telles qu'une cuisine du XVIIème équipée d’un magnifique et très rare potager (ancêtre du fourneau), la salle d’apparat réaménagée au XVIIème siècle, une chapelle transformée en cuisine, une galerie surplombant l'Aveyron de 90 mètres. Cet ensemble historique servit de décor au film "Le vieux fusil" avec Philippe Noiret et Romy Schneider.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente