Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
BRIANCON

"Ville d'art et d'histoire" des Hautes Alpes dans son écrin de très hautes montagnes dont certaines dépassent les 4000 mètres, protégée par plusieurs forts militaires encore en parfait état. C'est un joyau qui se mérite, surtout pour les amateurs d'histoire qui voudront accéder à la "ville haute" entourée de ses fortifications édifiées par Vauban. C'est aussi la ville la plus haute de France avec 1326 m d'altitude et la deuxième d'Europe après Davos. Site inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis le 7 juillet 2008 aux côtés des onze autres sites du réseau des sites majeurs de Vauban. Briançon est dauphinoise dès le début du XIème siècle. Au XIVème siècle, la présence des papes en Avignon permet l'essor du commerce, les foires revêtent un caractère international. Aux XV et XVIème siècles, l'activité est considérablement ralentie par les guerres d'Italie et de religion, lors de cet dernière, Briançon repousse un premier siège de Lesdiguières en 1580, après l’assassinat de son capitaine, la ville se rend le 6 août 1590. Deux incendies détruisent presque entièrement la ville en 1624 et 1692. La deuxième reconstruction se fait à l'intérieur d'une enceinte conçue par Vauban. En 1713, le traité d'Utrecht établit la frontière au Montgenèvre, devenue une ville frontière, des forts sont prévus sur les hauteurs la dominant, ils ne seront réalisés qu’après la mort de Vauban.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente