Gastronome voyageur sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
ANNOT

Petite cité médiévale qui a su garder toute son authenticité et son caractère des Alpes de haute Provence, à l’écart des grands axes. Bâti sur une butte de grès et de marne qui affleurent par endroit, au pied du "Baou" et entouré de montagnes boisées, le village, s'est peu à peu étalé sur les bords de la rivière la Vaïre. Le centre ancien est serré à l'intérieur de ses remparts. Protégé dans son ensemble, dès 1946, il se découvre au fil des ruelles étroites et pavées qui serpentent tel un labyrinthe. De belles maisons anciennes en pierre les bordent, hautes et étroites, restaurées ou en cours de restauration, elles abritent d'anciennes échoppes. A l’époque romaine, Annot occupe le quartier de "Vers la Ville", il en reste la chapelle, construite au XII-XIIIème siècles, à l'emplacement de l'église primitive. Au Moyen-Age, le village prend son emplacement actuel. Une première enceinte fortifiée est érigée à partir de l’église, alors un prieuré dédié à Saint Pons. Les comtes de Provence lui accordent de nombreux privilèges et la cité prospère. Au XIVème siècle, elle s’entoure d’une nouvelle ceinture de fortifications, comme en témoignent les portes de la Grand’rue et de la rue Notre-Dame. Annot est le pays des grès millénaires, ces immenses blocs rocheux (ils peuvent dépasser 100 mètres). ils ont servi d'appui aux premiers habitats rustiques et semi-troglodytes de nos ancêtres: les "abris sous roches". Village d'arrivée du fameux "Train des Pignes", train touristique à vapeur sur la ligne des Chemins de Fer de Provence de Nice à Digne.

L’église Saint Jean Baptiste (ancienne église Saint-Pons). D’abord simple prieuré, elle prend la fonction d’église paroissiale au moment de la construction du castrum, fin XIIème siècle.
Les "chambrettes" cercles privés coopératifs réservés aux hommes des classes les plus modestes du XVIème au milieu du XXème siècles.
Le baou de Parou
Chapelle de Notre Dame de Vers la Ville, du XII-XIIIème siécles à l'emplacement de l'église du premier village médiéval.
Habitats sous roches des premiers annotains
Le rocher aux 100 marches
Le train des Pignes à son arrivée en gare d'Annot
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente