Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
VIRIEU

Village de l'Isère niché au coeur de la vallée de la Bourbre, aux rues chargées d'histoire. Sur les hauteurs, le château de Virieu, classé "monument historique", fondé en 1043 par Wilfrid de Virieu. A l'origine, motte féodale, première étape d'une fortification; au début du XIIème siècle, la maison forte est remplacée par un petit château en pierre, le bourg se développe protégé par une muraille qui l'englobe. Au XIIIème siècle, après avoir acquis la seigneurie, Siboud de Clermont fait reconstruire la forteresse avec la grande enceinte et ses trois tours circulaires. D’autres transformations importantes dont la construction d'un donjon qui manquait, ont lieu au XVIème siècle quand Artus Prunier de Saint André rachète la seigneurie aux Clermont. Au cours des guerres de religion, en 1586, le bourg est attaqué et brulé, le château est préservé mais en 1590, une nouvelle fois pris d’assaut il est occupé. Le seigneur envoie Lesdiguières reprendre son bien, ce qu’il parvient à faire. En 1594, le bourg est une nouvelle fois ravagé, il est reconstruit plus bas que son emplacement et les murailles ne sont pas rebâties. En 1874, le dernier descendant des Prunier, le comte de Saint Férréol revend le château à Alphonse de Virieu, sa famille d'origine. Inhabité pendant 50 ans, c'est à partir de 1928 que François Henri de Virieu entreprit sa restauration. Aujourd'hui, ce château d'aspect médiéval est mis en valeur par des jardins à la française. Ouvert depuis 1935 à la visite qui permet de découvrir le rez de chaussée, une chapelle du XVIIème siècle, une cuisine médiévale, un salon d'apparat et deux chambres dont l'une fut occupée par le roi Louis XIII en 1622.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE