Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
VERS PONT DU GARD

Village du Gard, constitué de maisons en pierre, niché dans la garrigue au coeur du triangle formé par Nîmes, Uzès et Avignon. Il a hérité du nom du prestigieux "Pont du Gard" situé sur la commune. La pierre de Vers, exploitée du temps des romains qui donne cette couleur ocrée aux façades, a servi à l'édification de l'aqueduc qui allait de la fontaine d'Eure à Uzès jusqu'à Nîmes, dans le village, on peut en voir des vestiges. Après l'abandon de l'aqueduc qui subit à partir du Vème siècle, pillages de pierres et détournement d'eau, le village connaît peu d'activité jusqu'au XIème siècle avec la décision du duc d'Aquitaine de faire construire un château qu'il plaça sous la protection de l'évêque de Mende. Il devient une forteresse composée de l'église, d'un monastère et de quelques maisons, l'aqueduc avait disparu, des murs entourant le site il ne reste qu'une tour, l'actuelle tour de l'horloge. A partir du XVIème siècle, la commune s'oriente vers le tissage de la soie et en fait sa principale activité avec mûriers et magnaneries, après la révolution, se développent la vigne, le blé et l'olivier.

Les trois oliviers du pont du Gard - "Je suis né en l'an 908. Je mesure 5m de circonférence de tronc, 15 m de circonférence de souche. J'ai vécu jusqu'en 1985 dans une vallée aride et froide d'Espagne. Le conseil général du Gard passionné par mon histoire m'a adopté avec deux de mes congénères. J'ai été planté le 23 septembre 1988 et suis fier de participer au décor prestigieux et naturel du Pont du Gard."
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE