Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
TURCKHEIM

Très beau village à l’entrée de la vallée de la Fecht, réputé pour son riche centre historique, la qualité de ses vins et aussi par son veilleur de nuit qui continue à faire sa tournée tous les soirs à 22h00, de mai à octobre. L'entrée de la cité se fait par la tour-porte de France, datée de 1315, la plus ancienne des trois restantes (porte de Munster et porte du Brand). Par cette porte transitait le commerce, elle mène à la place Turenne. Autour se trouvent: le corps de garde, construit vers 1580; l'Hôtel de Ville, bâtiment Renaissance à pignon de la fin du XVIème siècle; l'auberge aux Deux Clefs, magnifique auberge de 1620 à colombages et oriel en bois sculpté, réservée aux hôtes de marque; l'église Sainte Anne, reconstruite au XIXème siècle avec la tour (romane et gothique) de l'église précédente. Aussi, le long des ruelles de belles maisons colorées et fleurit, à colombages et des porches. Suite aux invasions barbares, la tribu des Thuringiens s’y établit (leur nom se transformera en Thorencohaime puis Turckheim). En 1312, la ville obtient le statut privilégié de 'ville libre' et le droit de construire des remparts. Le XVIème siècle marque son apogée et s’enrichit grâce à ses vins, au XVIIème siècle, elle est durement touchée lors de la guerre de trente ans. A l’issue de cette guerre, la ville devient française avec l’Alsace. Aujourd’hui, Turckheim est essentiellement viticole.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE