Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
THUIR

Petite ville viticole, au seuil de la plaine du Roussillon, en bord des premiers contreforts des Pyrénées Orientales. Ancienne cité médiévale fortifiée, dominée par son imposante église, cette ville catalane a de nombreux trésors: la "Cellera", l'emplacement de la fondation de Thuir en 950, l'église Notre Dame de la Victoire, la Chapelle Saint Sébastien du XVème siècle, la chapelle de la Piéta du XIIème siècle, les vestiges de rempart et d'anciennes tours de guet... Thuir est citée dès le Xème siècle, c'est une villa royale, entourée d'une enceinte faite en cailloux roulés qui abritait aussi l'église et le cimetière, un fossé complétait le dispositif défensif. Au fil des ans, des habitations se sont formées autour de l'enceinte, il fallut construire un deuxième rempart, flanqué de tours. En 1589, un couvent des frères mineurs capucins est fondé à l'ouest de la ville espagnole à cette époque. Lors de la reprise du Roussillon par les Français, les moines partirent en Catalogne pour être remplacés par des moines français. Pendant la guerre du Roussillon de 1793-1795, prise par les Espagnols, capitulant après un siège des Français. En 1827, Simon et Pallade Viollet, deux frères drapiers ambulants, créent un chais destiné à élever un vin doux naturel qui deviendra le célèbre apéritif BYRRH, indissociable de la ville. Les immenses caves qui possèdent la plus grande cuve en chêne du Monde, se visitent

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE