Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SAINTE MARIE AUX MINES

La ville doit son nom aux anciennes mines d'argent, son histoire a été marquée par des siècles d'exploitation minière qui a attiré une forte immigration. Également lieu de refuge en raison des idées de tolérance des seigneurs régnant sur la partie méridionale de la ville, les Ribeaupierre. Elle a joué un rôle important dans l'histoire du protestantisme, en particulier en 1693: le schisme du mouvement amish et possède l’un des plus anciens temples réformés français. Curieusement, la cité est restée divisée entre le duché de Lorraine et la seigneurie de Ribeaupierre pendant 4 siècles, de 1381 jusqu'à la révolution, la Lièpvrette formait la frontière. Divisée depuis le Moyen Age, en un côté lorrain et un côté alsacien, la ville se développe avec l’activité des mines d’argent qui connait son âge d’or au XVIème siècle. A partir du XVIIIème siècle, face au déclin de l'activité minière, la filature du coton apporta une nouvelle prospérité, à la fin du XIXème siècle, plus de 25 000 personnes étaient employées dans la confection textile. Dans un cadre verdoyant, le "Parc Minier Tellure" fait découvrir et retrace la ruée vers l’argent et l’extraordinaire aventure humaine des mineurs du XVIème au XXème siècles.

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE