Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
ST MARTIN DE CASTILLON

Petit village perché sur les monts de Vaucluse, au milieu d'une nature préservée. Il domine le fond de la vallée du Calavon, en face se dresse la masse imposante du versant nord du Grand Luberon. Aux XIème et XIIème siècles, le lieu est constitué de deux gros bourgs: Saint Martin qui appartient à l’église d’Apt et Castillon qui trouve son origine dans le castellum, château-fort, fief des Agoult. En 1540, Pierre de Forli, nouveau prince-évêque d’Apt, lance contre les hérétiques les premières escarmouches qui précédent les guerres de religions. Castillon avec son fort est mis à sac, ruiné il est abandonné par ses habitants, ils se réfugient à Saint-Martin qui est mieux défendu. Ainsi naquit au XVIIème siècle, Saint Martin de Castillon quand il devient le fief des Pontevès de Buoux. Ces derniers revendront leur seigneurie, décimée par la grande peste entre octobre 1720 et août 1721, aux barons du Piguet au cours de l’année 1734 qui la conserveront jusqu'à la révolution.

Chapelle Saint Martin
Église de l'Assomption d'origine romane, remaniée 1820.
Chapelle des Pénitents Blancs, ancienne chapelle castrale.
Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE