Gastronome voyageur sur les routes de France,
à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine
SAINT GENIEZ D'OLT

Perle du Rouergue, s’étalant sur les deux rives du Lot, à laquelle la rivière a tout apporté, elle respire une prospérité et une grandeur passée. La ville était particulièrement active au XVIIIème siècle avec ses tanneries, ses clouteries et ses fabriques de draps. Les produits étaient transportés jusqu’en Amérique. La révolution mit un premier coup d’arrêt à cette expansion, son déclin s’accentua avec la concurrence et la modernité. La cité possède une grande richesse architecturale. L’homogénéité de son bâti se traduit par de grandes places, des églises, de nombreux hôtels particuliers, témoins des temps prospères, construits par la bourgeoisie, des vieux quartiers typiques... Sur la colline du "Puech del Rey", un château érigé dès le début du Moyen Age, domine le site. Ce dernier résista aux guerres de religion mais finalement, fut détruit en 1620 sur ordre de Richelieu. Au XIXème siècle, sur les ruines fut construit en marbre blanc, la sépulture de Marie Talabot, celle ci, pauvre et orpheline, vivait sous les railleries des habitants; elle partit comme bonne à Montpellier dans une famille, elle y rencontra Paulin Talabot qu'elle épousa. Après la mort de ce dernier, afin de se venger des humiliations qu'elle avait subies, elle vint étaler sa réussite en construisant le monument où elle est enterrée. En partant, elle leur avait dit "Un jour je vous dominerai tous".

Toujours sur les routes de France, à la découverte de nos villes et villages, joyaux du patrimoine,
albums photos en évolution permanente
LEVANIN PHOTOHAUT DE PAGE